Appel Bruxelles - Jean-Louis Denis conteste avoir dirigé une filière terroriste

30/09/16 à 13:24 - Mise à jour à 13:26

Source: Belga

(Belga) Les conseils de Jean-Louis Denis ont plaidé l'acquittement de ce dernier pour participation aux activités d'un groupe terroriste comme dirigeant, vendredi matin, devant la cour d'appel de Bruxelles. En première instance, en janvier dernier, Jean-Louis Denis avait été reconnu coupable de cette prévention et condamné à 10 ans de prison. Celui-ci est suspecté d'avoir recruté, en 2013, plusieurs jeunes, notamment des mineurs, pour aller se battre en Syrie aux côtés de groupes armés, qualifiés de terroristes.

Appel Bruxelles - Jean-Louis Denis conteste avoir dirigé une filière terroriste

Appel Bruxelles - Jean-Louis Denis conteste avoir dirigé une filière terroriste © BELGA

Me Sébastien Courtoy et Me Henri Laquay ont plaidé une requalification de la prévention de dirigeant d'une filière terroriste en membre d'une telle filière. A ce titre, ils ont plaidé une peine de prison avec sursis pour Jean-Louis Denis, dénonçant des conditions de détention exagérément strictes à l'heure actuelle de leur client. "Il est en isolement total depuis 3 ans et il a été privé pendant un an de voir son fils qui est né pendant sa détention. Il a déjà payé suffisamment", a soutenu Me Courtoy. "Jean-Louis Denis n'est pas un dirigeant recruteur. Cette qualification est injuste et malhonnête! Mais ce n'est pas une victime non plus. Il l'a dit lui-même: "j'ai fait beaucoup de dégâts". Il a tenu des discours particulièrement virulents. Il a fait ça pour qu'on parle de lui", a ajouté Me Courtoy. "Il reconnaît s'être trompé sur toute la ligne", a précisé Me Laquay. L'enquête à charge de Jean-Louis Denis, un prédicateur musulman médiatisé, avait débuté en avril 2013 lorsque deux élèves de l'Athénée Fernand Blum à Schaerbeek étaient partis en Syrie. Les deux jeunes, mineurs, avaient été signalés à plusieurs reprises comme faisant partie de l'entourage du prédicateur. (Belga)

Nos partenaires