Anvers : "Prendre en otage la vie et la santé est inadmissible"

20/02/13 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

Pour la vice-première ministre et ministre de la Santé Laurette Onkelinx (PS) "prendre en otage la vie et la santé est inadmissible".

Anvers : "Prendre en otage la vie et la santé est inadmissible"

© Image Globe

Mme Onkelinx a réagi mercredi sur Facebook à la décision du CPAS d'Anvers, dirigé par la N-VA, de ne plus accorder l'aide médicale d'urgence à certaines personnes.

"La qualité d'une démocratie se mesure à la manière dont elle prend en charge les personnes les plus vulnérables. Faire un tri parmi ces personnes, en fonction de leur statut social, économique ou de leurs conditions de séjour, est un réel scandale", dit la ministre.

"Le droit à la santé est un droit absolu et l'aide médicale urgente a justement été conçue pour garantir ce droit aux personnes en séjour irrégulier. Faire du chantage à l'octroi de l'aide médicale est tout à fait inacceptable", ajoute-t-elle.

En tant que ministre de la Santé publique, elle estime qu'il est de son devoir de combattre les maladies et d'éviter tout risque épidémiologique. "Ne pas traiter une personne séropositive aggrave le risque de contagion et arrêter un traitement en cours augmente la résistance du virus aux médicaments".

En savoir plus sur:

Nos partenaires