Anvers : Patrick Janssens quitte le conseil communal par souci de "crédibilité"

08/12/12 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Le Vif

Patrick Janssens ne siégera plus au conseil communal d'Anvers à partir du 1er janvier prochain et a prévenu la section locale du sp.a anversois ce samedi, indique-t-il dans un communiqué. Le sp.a siégera dans l'opposition durant les six prochaines années.

Anvers : Patrick Janssens quitte le conseil communal par souci de "crédibilité"

© Wouter Van Vooren/Image Desk

"Ces dix dernières années, j'ai toujours essayé en tant que bourgmestre de jouer un rôle de médiateur, de me placer au-dessus des discussions politiques de parti et de travailler de manière constructive avec tout le monde. J'étais convaincu que c'était la meilleure méthode pour Anvers et tous les Anversois. C'est n'est pas dans ma nature et cela ne serait pas non plus crédible si soudainement, je jouais un tout autre rôle", explique-t-il.

"Je remercie les dizaines de milliers d'électeurs qui ont cru en notre projet pour Anvers et suis convaincu que nous pourrons veiller à poursuivre ce projet depuis l'opposition. Mais c'est mieux si c'est fait par d'autres personnes qu'un ancien bourgmestre. La nouvelle génération qui est aujourd'hui prête recèle de nombreux talents et j'ai toute confiance dans le fait qu'ils continueront à travailler avec succès pour une ville la meilleure possible", ajoute-t-il.

M. Janssens fait enfin savoir que "comme les semaines précédentes, il s'abstiendra de commentaires sur l'actualité politique."

Turtelboom : "Merci pour avoir marqué la ville de son empreinte"

La chef de file de l'Open Vld à Anvers, Annemie Turtelboom, a réagi au départ du bourgmestre sortant Patrick Janssens du conseil communal anversois. "Je veux le remercier pour avoir marqué la ville de son empreinte durant 10 ans et pour les différents projets importants qu'il a réalisés", a indiqué Mme Turtelboom. Les autres collègues de M. Janssens ont abondé dans le même sens. Quant au choix de M. Janssens, qu'il a pris entre autres, dit-il, parce qu'il ne pourrait se trouver crédible dans un rôle de meneur de l'opposition dix ans après avoir porté l'écharpe mayorale, l'Open Vld n'a pas souhaité faire davantage de commentaires.

L'échevin CD&V Philip Heylen, qui a encore formé la Stadslijst avec le bourgmestre sortant à l'occasion des dernières élections communales, a lui déclaré avoir du respect pour la décision de M. Janssens de ne plus siéger au conseil communal à partir du 1er janvier. Il le considère "plus comme un collègue, même un ami" et le remercie lui aussi pour sa collaboration durant de longues années. "J'ai été très sincèrement heureux d'avoir travaillé avec lui", a encore dit M. Heylen qui, à la fin de l'existence de la Stadslijst, a entamé les négociations au nom du CD&V pour former une coalition avec la N-VA et l'Open Vld. "Je n'ai que du respect pour le fait qu'il tire à présent ses conclusions à la suite du jeu politique." M. Heylen estime que M. Janssens a fait énormément pour la ville au cours des années précédentes. "Il a vraiment mis beaucoup de nouvelles choses sur les rails", a-t-il commenté. "Je lui souhaite donc aussi plein de succès dans tout ce qu'il fera encore à l'avenir."

Marc Van Peel, l'autre échevin anversois CD&V, n'a lui pas souhaité réagir à la décision de M. Janssens.

La tête de liste Groen à Anvers, Meyrem Almaci, a quant à elle déclaré respecter la décision du bourgmestre sortant. Elle trouve toutefois cela dommage pour la ville, parce qu'"Anvers perd quelqu'un avec beaucoup d'expérience et de savoir". Mme Almaci dit comprendre que M. Janssens ne se voit plus aujourd'hui siéger au conseil communal et ce, après une lourde campagne et la naissance de son quatrième fils, une semaine et demie avant les élections du 14 octobre. "C'est sa décision personnelle et nous devons la respecter", estime-t-elle. "Mais pour Anvers et le conseil communal, c'est dommage. Son parti aurait certainement pu utiliser ses connaissances." Meyrem Almaci souhaite elle aussi à M. Janssens beaucoup de succès dans ses futurs projets.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires