Anvers : le PTB veut mener une opposition "constructive mais dure" contre De Wever

26/01/13 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Le PTB a tenu une réception de nouvel an vendredi à Deurne à l'attention de ses sympathisants anversois. Le président national du parti, Peter Mertens, a promis de mener une opposition "démocratique, constructive mais dure" contre la politique du bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA).

Anvers : le PTB veut mener une opposition "constructive mais dure" contre De Wever

© Frédéric Pauwels

Lors du scrutin communal de 2006, le PTB a obtenu quatre sièges au conseil communal d'Anvers et est dorénavant également représenté dans plusieurs conseils de district. A Borgerhout, le parti de gauche fait même partie du collège de district. Le président de la section locale, Wouter Van Damme, a annoncé vendredi que le parti compte désormais 1.200 membres à Anvers, soit une augmentation de 40% en un an.

Le président du parti et nouveau conseiller communal Peter Mertens a lancé un appel aux différents syndicats, associations socio-culturelles et artistes afin de former un front contre la politique du nouveau bourgmestre, Bart De Wever.

"Lors d'une conversation après les élections, De Wever m'a dit qu'il y avait deux types de bourgmestre: un au-dessus des partis pour toute la population comme Patrick Janssens, et un pour une partie de la population, en l'occurrence pour 55%", a déclaré Peter Mertens. "Ça a déjà commencé: il stigmatise les jeunes et les migrants, il attaque Borgerhout et il divise et polarise dans les médias."

Nos partenaires