Anvers : le PTB veut mener une opposition "constructive mais dure" contre De Wever

26/01/13 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Le PTB a tenu une réception de nouvel an vendredi à Deurne à l'attention de ses sympathisants anversois. Le président national du parti, Peter Mertens, a promis de mener une opposition "démocratique, constructive mais dure" contre la politique du bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA).

Anvers : le PTB veut mener une opposition "constructive mais dure" contre De Wever

© Frédéric Pauwels

Lors du scrutin communal de 2006, le PTB a obtenu quatre sièges au conseil communal d'Anvers et est dorénavant également représenté dans plusieurs conseils de district. A Borgerhout, le parti de gauche fait même partie du collège de district. Le président de la section locale, Wouter Van Damme, a annoncé vendredi que le parti compte désormais 1.200 membres à Anvers, soit une augmentation de 40% en un an.

Le président du parti et nouveau conseiller communal Peter Mertens a lancé un appel aux différents syndicats, associations socio-culturelles et artistes afin de former un front contre la politique du nouveau bourgmestre, Bart De Wever.

"Lors d'une conversation après les élections, De Wever m'a dit qu'il y avait deux types de bourgmestre: un au-dessus des partis pour toute la population comme Patrick Janssens, et un pour une partie de la population, en l'occurrence pour 55%", a déclaré Peter Mertens. "Ça a déjà commencé: il stigmatise les jeunes et les migrants, il attaque Borgerhout et il divise et polarise dans les médias."

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos