Anvers devient la première "smart city" en Flandre

05/01/17 à 14:43 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

Anvers va devenir la première "smart city" de Flandre. La Métropole va placer des centaines de capteurs sur les poubelles, les conduites d'eau, les places de parking ou encore sur les chaudières des habitants. Ces senseurs seront reliés à internet et les données collectées seront disponibles pour les développeurs, une première en Europe.

Anvers devient la première "smart city" en Flandre

La Grote Markt à Anvers. © iStock Photos

Anvers a été désignée pour tester ce système qui pourrait ensuite être étendu à toute la Région flamande. "En tant que centre mondial du diamant et capitale du shopping du 'plat pays', Anvers est la ville idéale pour expérimenter", a commenté son bourgmestre Bart De Wever.

Avec l'IMEC, la plateforme des universités flamandes pour la recherche et les nouvelles technologies, Anvers a commencé à intégrer des puces électroniques dans tous les objets possibles. Les senseurs dans les poubelles tiendront à l'oeil le remplissage et pourront donc être utiles pour guider les collectes, tandis que les capteurs dans les canalisations analyseront la qualité de l'eau et préviendront en cas de risques d'inondation. Des puces placées dans les véhicules de livraison de Bpost mesureront quant à elles la qualité de l'air.

Ce flux de données permettra à la ville de s'organiser plus efficacement, mais ce n'est qu'un premier pas. "Ce qui est particulier avec ce projet, c'est qu'il s'agit d'une plateforme ouverte", souligne le ministre flamand de l'Innovation Philippe Muyters. "Chaque développeur pourra utiliser les données et créer sa propre application. C'est une première en Europe."

La Région flamande met quatre millions d'euros à disposition de la plateforme et investit quatre millions pour le développement d'applications. Anvers et l'IMEC investissent chacune 650.000 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires