Anvers : des forains bloquent la petite ceinture avec des camions

26/03/14 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Le Vif

Plus de 200 camions et autres convois bloquent mardi matin la petite ceinture à Anvers en roulant à une vitesse réduite, ont indiqué le centre flamand du trafic et la police locale d'Anvers.

Anvers : des forains bloquent la petite ceinture avec des camions

© Image Globe

Il s'agit d'une action spontanée de forains qui veulent protester contre le déménagement de la Sinksenfoor (grande foire) dès l'année prochaine vers un terrain de la SNCB, a expliqué Guillaume Borremans, président de la branche anversoise de l'Union Des Industriels Forains Belges (UIFB). Tous les carrefours sont bloqués.

Les manifestants sont arrivés vers 6h mercredi sur la partie sud de la petite ceinture (Antwerpse Singel) et ont commencé à bloquer un à un les carrefours. Des camions roulaient au pas en direction de Borgerhout, causant des embarras de circulation.

La police craint que les actions continuent toute la matinée. Selon les forains, la manifestation se poursuivra jusqu'à ce qu'un dialogue ait lieu avec le bourgmestre Bart De Wever et l'échevin Rob Van de Velde. "Nous avons l'intention de nous faire entendre jusqu'à l'hôtel de ville. Nous pouvons encore organiser des actions demain ou la semaine prochaine", a ajouté Guillaume Borremans.

Des mesures de sécurité ont été prises par la police dans les environs de l'Hôtel de Ville et sur la Grand-Place.

Dix manifestants interpellés, les camions quittent le site

La police est intervenue mercredi matin à la jonction de la petite ceinture à Anvers (Antwerpse Singel) avec la E313, pour libérer le carrefour des forains qui menaient une action depuis début de matinée. Une dizaine de manifestants ont été interpellés vers 10h mais auraient été libérés. Deux forains font également l'objet d'une arrestation administrative, pour cause de rebéllion et de port d'armes prohibées. La file de camions a commencé à quitter les lieux vers 10h45.

Un autre carrefour a également été évacué des manifestants et la file de camions qui roulaient au pas a été mise à l'arrêt, selon la police.
Les manifestants ont commencé à quitter les lieux peu avant 11h car le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever, a accepté de s'entretenir avec eux.

Nos partenaires