Antoine "surpris" par les déclarations de Marcourt

16/01/12 à 08:30 - Mise à jour à 08:30

Source: Le Vif

Le ministre du Budget de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, André Antoine (cdH), s'est dit "surpris" par les déclarations faites par son collègue Jean-Claude Marcourt (PS) en faveur de la "déconstruction" puis de la reconstruction de la Fédération.

Antoine "surpris" par les déclarations de Marcourt

© Belga

"Je suis très surpris de l'attitude et la position de Jean-Claude. Et sur le fond et sur le moment. Par contre, je me réjouis de l'attitude du ministre-président (Rudy) Demotte (PS) qui, je le rappelle, est le premier responsable des deux gouvernements", a affirmé André Antoine dans une interview publiée par le journal 'La Libre Belgique'.

Interrogé samedi par le même quotidien, Jean-Claude Marcourt avait répété son credo régionaliste, fondant la Belgique sur trois grandes Régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles), et jugé que la Fédération Wallonie-Bruxelles devait être déconstruite, et puis reconstruite, parce qu'elle "ne correspond plus à rien".

"Certes, on peut réfléchir à quatre entités. La Fédération Wallonie-Bruxelles doit être déconstruite puis reconstruite. Déconstruite dans le sens où elle ne correspond plus à rien. L'émergence des Régions est patente, le mouvement bruxellois en est d'ailleurs la plus forte expression."

Quant à Rudy Demotte, ministre-président wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il avait dans la foulée rappelé samedi le caractère fondamental du lien entre la Wallonie et Bruxelles, qui doit être maintenu et consolidé, démentant son collègue Jean-Claude Marcourt.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires