Annemie Turtelboom a déjà fait examiner la faisabilité d'une prison au Maroc

26/09/13 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Le Vif

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom confirme avoir elle-même fait examiner la faisabilité d'une prison au Maroc. "C'est sur cette base qu'elle a pu dire que cette proposition est irréaliste et inapplicable. Tout comme nous pouvons dire que l'idée d'une prison-bateau est impossible en raison de la législation complexe en Flandre", indique son cabinet.

Annemie Turtelboom a déjà fait examiner la faisabilité d'une prison au Maroc

© Belga

Le président de la N-VA Bart De Wever avait suggéré dans une interview de construire une prison au Maroc. "Je ne suis pas ministre de la Justice, mais je l'aurais essayé depuis longtemps", déclarait-il à Humo. L'idée n'est pas neuve, le Vlaams Belang l'avait déjà émise dans le passé. La ministre de la Justice a laissé entendre dans Terzake (VRT) que l'idée est impayable et irréalisable.

Selon le quotidien Laatste Nieuws, la ministre a elle-même fait examiner cette piste, et des discussions ont eu lieu avec le Maroc. Le député N-VA Theo Francken a vivement réagi sur Twitter: "Turtelboom a négocié des mois avec le Maroc sur la construction d'une prison. Sa critique est déplacée".

Le cabinet de la ministre confirme que la faisabilité d'une prison marocaine a été étudiée. "L'exécution des peines est une de nos trois priorités. Pour pouvoir le réaliser sur une si petite législature, nous avons examiné toutes les pistes, même les plus folles, comme celle du Vlaams Belang. C'est justement pour cela que la ministre, en connaissance de cause, a pu dire que cette proposition est irréaliste et inapplicable", y indique-t-on.

En savoir plus sur:

Nos partenaires