Anne Quevrin sur la liste MR à Bruxelles

04/04/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

Didier Reynders a annoncé ce matin à la matinale de RTL qu'Anne Quevrin, l'ancienne présentatrice de l'émission "Place Royale" sera candidate sur la liste MR à Bruxelles.

Anne Quevrin sur la liste MR à Bruxelles

© Belga Image

C'est devenu une mode très prisée, les journalistes en politique ont la cote. Après l'annonce de la présence de l'ancien journaliste de la RTBF Olivier Maroy sur la liste Brabant wallon à la Région wallonne, c'est au tour d'Anne Quevrin de faire son entrée chez les libéraux francophones.


"Puisque je suis dans la maison, je vous dirai qu'à l'avant-dernière suppléance vous retrouverez Anne Quevrin, que, je crois, vos auditeurs et certains téléspectateurs connaissent bien". C'est par ces mots que le ministre des Affaires étrangères a annoncé la présence de l'ancienne chef du service politique de RTL sur la liste bruxelloise. En 2010, Anne Quevrin avait été écartée par RTL pour cause de mauvaises relations avec ses collaborateurs. Elle aura maintenant pour tâche de pousser la liste régionale du MR dans la capitale.

Contacté par nos soins, Didier Reynders évoque cette candidature : "Anne est une amie depuis de nombreuses années . Nous sommes très proches de manière personnelle et dans nos idées politiques et nous avions déjà évoqué à plusieurs reprises la possibilité d'une présence sur le plan communal ou fédéral. Cette fois je lui ai proposé de soutenir la liste à la chambre que j'emmènerai et elle a accepté. Cette candidature se fait sans ambitions démesurées au niveau électoral puisqu'elle sera avant-dernière suppléante, le dernier suppléant étant François-Xavier de Donnea."

Après Olivier Maroy, le ministre des Affaires étrangères n'a cependant pas peur qu'on accuse son parti de débauchage : " Écoutez, cela faisait un petit temps qu'elle n'occupait plus de fonction dans le journalisme donc on ne peut pas la forcer à vie à ne pas pouvoir s'engager sous le prétexte d'un passé dans ce milieu. Je cherche avant tout des gens qui ont des convictions libérales et nous voulons également nous démarquer par rapport aux autres partis."

Nos partenaires