Ankara critique une visite à Moscou du leader kurde, en pleine crise

22/12/15 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre islamo-conservateur turc Ahmet Davutoglu a critiqué mardi une visite prévue à Moscou du principal leader politique kurde de Turquie, en pleine crise diplomatique turco-russe provoquée par la chute par l'aviation turque d'un bombardier russe.

Ankara critique une visite à Moscou du leader kurde, en pleine crise

Ankara critique une visite à Moscou du leader kurde, en pleine crise © BELGA

"Ils peuvent aller où ils veulent mais on se demande pourquoi les gens du HDP (Parti démocratique des peuples, pro-kurde) se déplacent maintenant en Russie, avec laquelle on traverse une crise, et non pas il y a deux mois", a déclaré M. Davutoglu lors d'un discours hebdomadaire au Parlement devant ses députés de la justice et du développement (AKP). Le chef de file du HDP, principale force politique kurde, Selahattin Demirtas, doit rencontrer mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à Moscou. "Ces gens (HDP) ont pris coutume de coopérer avec tous ceux qui ont un conflit avec la Turquie ", a-t-il lancé avant d'accuser une nouvelle fois la Russie de bombarder en Syrie essentiellement "les civils et l'opposition modérée". M. Demirtas, l'un des principaux opposants au président Recep Tayyip Erdogan, s'entretiendra avec le ministre russe presque un mois jour pour jour après le crash d'un bombardier russe abattu par l'armée turque à la frontière syrienne le 24 novembre. Il s'agit d'une première visite en Russie d'un homme politique turc depuis l'incident aérien, à l'origine d'une grave crise diplomatique. Depuis le crash, la Russie a annoncé de nombreuses mesures de rétorsion économiques. La Turquie quant à elle a multiplié les appels à une détente. Le HDP envisage d'ouvrir en 2016 un bureau à Moscou et dans plusieurs capitales européennes, a indiqué lundi un responsable du HDP à l'AFP. (Belga)

Nos partenaires