André Léonard : "J'espère que François viendra rapidement à Bruxelles"

13/11/13 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Le Vif

Il pourrait s'agir d'une des dernières interviews accordées par André Léonard en tant que "simple" archevêque, même si ce dernier ne s'inquiète pas d'une éventuelle promotion au statut de cardinal. C'est l'affaire du pape François. Si Léonard connaît encore très mal son nouveau supérieur, il pourrait bientôt le rencontrer à Bruxelles.

André Léonard : "J'espère que François viendra rapidement à Bruxelles"

© Saskia Vanderstichelen

François n'est-il pas un peu trop moderne à votre goût?

Léonard: Heureusement, les papes ne se ressemblent pas. François n'est pas un clone de son prédécesseur. Il ne sera sans doute jamais un aussi grand théologien que Benoît XVI. Benoît n'était pas capable de tenir un discours comme Jean-Paul II savait le faire. Etc. Habituellement, un pape complète l'autre : ils sont complémentaires.

Comprenez-vous l'enthousiasme de nombreux catholiques à l'égard du nouveau pape?
Léonard: Bien sûr. Même si François était le seul papabile que je ne connaissais pas personnellement. Lorsqu'on m'a demandé si j'étais content que le cardinal Bergoglio soit le nouveau pape, je ne savais pas très bien quoi dire. J'étais content qu'il y ait un pape, oui. Entre-temps, j'ai appris à le connaître un peu, notamment par internet.

Vous vous envoyez des e-mails?
Léonard : Non, mais j'ai lu des choses sur lui. Je l'ai vu au travail aux Journées mondiales de la jeunesse à Rio de Janeiro. Et à Rome j'ai pu le rencontrer quelques secondes. J'aimerais bien que François vienne à Strasbourg et à Bruxelles.

Ah bon? Vous travaillez à une nouvelle visite papale?

Léonard : Un certain nombre de personnes demandent à François de visiter d'abord les institutions européennes au lieu de se rendre simplement dans l'un ou l'autre pays européen. Inévitablement, il ira aussi à Bruxelles.

Vous espérez secrètement un accueil aussi massif et enthousiaste que celui qu'avait reçu Jean-Paul à l'époque.
Léonard : S'il est reçu à Bruxelles dans les institutions européennes, François ne manquera pas de célébrer une messe à la basilique de Koekelberg. Et peut-être qu'il voudra visiter un nombre d'initiatives sociales. Il est certain que les interventions de François plaisent aux gens. Ce sera le cas à Bruxelles aussi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires