Andras Pandy, itinéraire d'un tueur en série

23/12/13 à 21:57 - Mise à jour à 21:57

Source: Le Vif

Andras Pandy, coupable du meurtre de six membres de sa famille, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 86 ans. Retour sur le parcours celui que la presse a surnommé le "pasteur diabolique".

Andras Pandy, itinéraire d'un tueur en série

© BELGA

Né le 1er juin 1927 à Csap -un village hongrois à l'époque mais inclus dans un territoire qui fait partie aujourd'hui de l'Ukraine-, le pasteur Andras Pandy, s'était marié en Hongrie le 17 septembre 1956 avec Ilona Sores. Le couple avait émigré en décembre 1957 en Belgique via la Suisse. Leur première fille, Agnes, est née le 28 janvier 1958 à Ixelles. En 1961 et 1966, le couple donne naissance à deux fils, Daniel et Zoltan. Le 20 novembre 1967, le couple divorce. En 1969, Andras Pandy commence une relation incestueuse avec sa fille Agnes, alors âgée de 11 ans.

Le 7 mars 1979, le pasteur se remarie avec Edit Fintor qui avait déjà trois filles de deux précédents mariages: Timea Konczol (1964), Aniko Agh (1971) et Zsuzsanna Agh (1972). Andras Pandy adopte les trois enfants qui seront rebaptisés Timea, Tunde et Andrea. Andras Pandy donne à l'époque des cours de religion dans plusieurs écoles publiques.

En 1980 et 1981, Andras Pandy et Edit Fintor ont deux enfants: Andras Aron et Marianna Reka. En 1984, Pandy entame une relation avec sa belle-fille Timea, alors âgée de 20 ans. Celle-ci tombe enceinte et accouche le 23 novembre 1984 de Mark. Pendant la grossesse de sa fille, Edit Fintor a simulé une grossesse, gardant un coussin sous ses vêtements.

Le 23 juin 1985, Timea est victime d'une tentative de meurtre. Alors qu'elles sont dans l'immeuble du quai de l'Industrie, Agnes appelle Timea, lui disant qu'elle a trouvé une somme d'argent sous le papier peint. Timea regarde et Agnes lui assène un coup de barre en fer. Elle dépose plainte avant de se rétracter et de parler d'accident. En janvier 1986, Timea fuit au Canada avec son fils Mark, âgé de deux ans. Andras et Agnes se rendent au Canada à la recherche de Timea. Ils ne la retrouveront pas. Andras retournera au Canada en 1988 et 1989.

Après une querelle avec Pandy, Edit, sa seconde femme, s'enfuit avec sa fille de 14 ans, Andrea, ce qui leur sera fatal. Edit Fintor, après avoir été contrainte d'écrire une lettre de départ qui sera postée en Allemagne, est tuée à coups de marteau par Andras Pandy. Andrea subira le même sort quelques instants plus tard. Agnes et Andras découperont les corps avant de s'en débarrasser. En août 1986, Andras Pandy se rend avec Tunde, déguisée en Andrea, en Allemagne d'où il envoie une carte postale et un télégramme signés Edit Fintor afin de camoufler le meurtre.

Deux ans plus tard, le 20 mars 1988, Ilona Sores, la première épouse de Pandy, et son fils de 27 ans, Daniel, sont tués par balle par Agnes Pandy. A nouveau, le pasteur et sa fille découpent les corps avant de les évacuer. Le 4 avril, ce sera au tour de Zoltan, 22 ans, d'être assassiné par balle. Le coup de feu a été tiré par Andras. Père et fille découpent le corps avant de s'en débarrasser.

Lors des vacances de Pâques de 1988, Agnes et Andras vident l'appartement d'Ilona, Daniel et Zoltan. Une carte, au nom de Daniel et Ilona, est envoyée de Maubeuge à la soeur d'Andras Pandy. Une personne est contactée en Hongrie pour jouer le rôle de Daniel.

En juin 1989, alors qu'Agnes se trouve à la mer du Nord, Tunde est tuée par Andras Pandy. La fille du pasteur déduit que le corps a été dissous à l'aide d'un produit acide, le stock de ce produit ayant diminué pendant son absence.

C'est le 22 janvier qu'Agnes Pandy dépose une première plainte contre Pandy pour inceste et pour la disparition de six membres de sa famille. Andras sera entendu. Il dira que sa fille est folle. La plainte sera classée sans suite par manque d'éléments à charge.

En mai 1992, Marianna Reka, la plus jeune fille d'Andras Pandy, est placée par le juge de la jeunesse.

Le 10 mai 1994 est prononcé le divorce d'Andras et d'Edit Fintor en l'absence de cette dernière.

Le 6 mai 1996, le dossier à charge d'Andras Pandy est rouvert car des renseignements venus de Hongrie montrent qu'il aurait pu jouer un rôle dans les disparitions.

Le 9 septembre 1997, une instruction à charge d'Andras Pandy, du chef d'assassinat, est ouverte. Premières perquisitions dans les trois immeubles du pasteur.

Andras Pandy a été condamné le 6 mars 2002 à la réclusion à perpétuité pour l'assassinat de six personnes, le viol de trois de ses filles et une tentative d'assassinat.

Le pasteur est décédé dans la nuit de dimanche 22 au lundi 23 décembre 2013 à l'âge de 86 ans à la prison de Bruges.

Nos partenaires