Amnesty demande à Barack Obama de tenir sa promesse de fermer Guantanamo

11/01/17 à 11:38 - Mise à jour à 11:39

Source: Belga

(Belga) Ce mercredi 11 janvier 2017 marque, rappelle Amnesty International dans un communiqué, le 15e anniversaire des premiers placements en détention à la base navale américaine de Guantanamo, à Cuba. Alors que "55 personnes y sont toujours incarcérées, dont 45 sans inculpation ni procès", l'organisation de défense des droits de l'homme demande au président américain Barack Obama de "tenir la promesse qu'il a faite de mettre fin aux détentions à Guantanamo, et de le faire conformément aux obligations des Etats-Unis en matière de droits humains". Barack Obama est en toute fin de mandat, il cèdera le relais au président élu Donald Trump le 20 janvier prochain.

Amnesty demande à Barack Obama de tenir sa promesse de fermer Guantanamo

Amnesty demande à Barack Obama de tenir sa promesse de fermer Guantanamo © BELGA

Amnesty rappelle que les Etats-Unis ont pris le 1er janvier dernier possession - pour 3 ans - de leur siège au sein du Conseil des droits de l'homme des Nations unies. L'organisation souligne encore que, dans le cadre de leur "campagne" en prévision de cette élection, les États-Unis avaient "promis de défendre les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, d'honorer les obligations qui sont les leurs en vertu des traités relatifs à ces droits, et de collaborer de manière significative avec les organes de suivi de la mise en oeuvre des traités". Amnesty estime que les incarcérations à Guantanamo sont "contraires à la Déclaration universelle et aux obligations des États-Unis en matière de droits humains". (Belga)

Nos partenaires