Allocations pas au seuil de pauvreté - "Encore une promesse non tenue, sur le dos des plus faibles"

08/10/17 à 19:37 - Mise à jour à 19:40

Source: Belga

(Belga) "Encore une promesse non tenue par le gouvernement Michel. Et, une fois encore, sur le dos des plus faibles", a réagi dimanche sur Twitter le chef de groupe PS à la Chambre Ahmed Laaouej après l'annonce par la secrétaire d'Etat Zuhal Demir que la revalorisation des allocations les plus basses ne permettra pas de dépasser le seuil européen de pauvreté, en dépit de l'engagement énoncé dans l'accord de gouvernement.

Pour le député Eric Massin, "l'annonce de Zuhal Démir est un mélange de cynisme et d'impuissance". Il souligne qu'après avoir "imposé aux plus fragiles saut d'index, taxes sur l'électricité, coupes dans les soins de santé et précarisation du travail, le gouvernement Michel dit qu'il ne réparera pas ce qu'il a lui même dégradé". Résorber les inégalités n'est pas "manifestement pas la priorité d'un gouvernement aveuglé par sa politique d'austérité et du 'chacun pour soi', estime-t-il. Pour le député socialiste, "une lutte plus efficace contre la fraude fiscale permettrait largement de financer la lutte contre la pauvreté". (Belga)

Nos partenaires