Allocations familiales: la CGSLB wallonne ouverte à un lien du montant de base avec les revenus

16/09/16 à 15:10 - Mise à jour à 15:14

Source: Belga

La régionale wallonne de la CGSLB (syndicat libéral) "n'est pas fermée" à une adaptation du montant de base au revenu des ménages, indique-t-elle dans un communiqué.

Allocations familiales: la CGSLB wallonne ouverte à un lien du montant de base avec les revenus

© istock

"Une allocation fixe serait dès lors assortie d'un complément compte tenu de la situation du ménage et d'un autre complément substantiel dans des situations particulières, comme celle d'un enfant souffrant d'un handicap", explique Christian Lochet, secrétaire régional wallon. A ses yeux, "la phrase choc 'un enfant égale un enfant' est une formule creuse".

Plusieurs aspects à revoir

"Dans un souci de justice sociale, des parents fortunés ont-ils besoin de ce qui ne constitue pour eux qu'un coup de pouce, alors que cette somme d'argent est d'une importance vitale pour un ménage mono-parental à faible revenus ? Il est évident que cet élément doit être vu globalement et non à la seule lumière du budget allocations familiales. Si on veut qu'un enfant soit égal à un autre, il y a tant et tant d'aspects à améliorer et à revoir".

Le débat entre PS et cdH au gouvernement wallon porte sur la hauteur du montant de base qui sera attribué à chaque enfant, et de laquelle dépendra la marge budgétaire disponible pour les compléments sociaux, que PS veut voir davantage liés aux revenus. Dans l'opposition, le MR est quant à lui opposé à un lien aux revenus, réclamant du même coup un montant de base élevé (160 euros, comme en Flandre), quitte à ponctionner d'autres politiques dans le budget wallon. Ecolo se prononce pour sa part en faveur d'un lien aux revenus, pour mieux lutter contre la pauvreté infantile.

En savoir plus sur:

Nos partenaires