Alexander De Croo veut un accord sur BHV pour le 1er septembre

17/05/10 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Le Vif

Le président de l'OpenVLD a mis une nouvelle date butoir pour les négociations communautaires. Mais il affirme aussi que la prochaine réforme de l'Etat devra être un point final, pas une étape supplémentaire, comme le prétendent certains partis flamands.

Alexander De Croo veut un accord sur BHV pour le 1er septembre

© Belga

Le président de l'OpenVLD, Alexander De Croo, pense qu'il est parfaitement possible de boucler un accord politique avec les grandes lignes de la réforme de l'Etat et une solution au problème Bruxelles-Hal-Vilvorde pour le 1er septembre, a-t-il déclaré lundi à la RTBF radio.

Le libéral flamand remarque que le travail du gouvernement précédent a été hypothéqué pendant trois ans par le communautaire et estime qu'il ne faut pas reproduire les erreurs des gouvernements Leterme 1 et 2. "Il faut un accord sur les éléments et l'équilibre qu'on peut avoir. Je pense que cela est possible entre la mi-juin et début septembre. La présidence européenne commence le 1er juillet mais elle débute vraiment le 1er septembre", a-t-il remarqué.

Pour Alexander de Croo, il ne faut pas se bloquer dans une situation où chacun reste dans ses tranchées. "Je pense que tout le monde a bien compris qu'il faut maintenant prendre des mesures. Nous sommes bloqués sur un problème qui date de 40 ans et qui ne correspond peut-être plus à la réalité mais qu'il faut régler. Essayons de nous en débarrasser au plus vite", a-t-il remarqué.

Le président de l'OpenVLD est d'accord avec Charles Michel (MR) pour dire que la réforme de l'Etat doit être suivie d'une "pause". "C'est un point final, pas une étape pour scinder le pays, comme certains partis flamands le veulent. Nous clairement, on ne le veut pas", a-t-il conclu.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires