Alexander De Croo nommé vice-Premier ministre et ministre des Pensions

18/10/12 à 06:46 - Mise à jour à 06:45

Source: Le Vif

Le président de l'Open Vld Alexander De Croo remplacera lundi au sein du gouvernement fédéral Vincent Van Quickenborne au poste de vice-Premier ministre et ministre des Pensions.

Alexander De Croo nommé vice-Premier ministre et ministre des Pensions

© Belga

Le roi Albert II a en effet accepté mercredi soir la démission de Vincent Van Quickenborne et nommé Alexander De Croo pour lui succéder. En attendant l'organisation de nouvelles élections pour la présidence du parti libéral flamand, c'est Vincent Van Quickenborne qui assurera l'intérim à la tête du parti. Van Quickenborne doit accéder prochainement au mayorat de Courtrai. Il a annoncé lundi, au lendemain des élections, la formation d'une coalition avec la N-VA et le sp.a dans cette ville qui était dirigée depuis 150 ans par les chrétiens-démocrates. Il avait prévenu avant les élections qu'il démissionnerait de son poste de ministre fédéral s'il devenait bourgmestre.

Le choix du parti libéral pour le remplacer dans le gouvernement Di Rupo s'est porté sur Alexander De Croo, qui prêtera serment lundi prochain dans les mains du Roi, en présence du Premier ministre.

Van Quickenborne, qui est également vice-président de l'Open Vld, remplacera De Croo à la présidence du parti. L'une de ces tâches principales sera l'organisation de nouvelles élections présidentielles au sein du parti. Le conseil du parti abordera samedi matin, à Bruxelles, la procédure et l'agenda pour ce scrutin.

Alexander De Croo, qui aura 37 ans en novembre, a été élu en décembre 2009 à la présidence de l'Open Vld, devant Marino Keulen et Gwendolyn Rutten, alors qu'il n'avait jamais exercé de mandat politique.

Il avait été sous les feux de la rampe en avril 2010 lorsqu'il avait retiré, au nom de son parti, sa confiance dans le gouvernement Leterme II, provoquant la chute de ce dernier. Lors des négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement, le parti libéral flamand avait dans un premier temps été écarté des négociations avant d'être finalement invité à la table des discussions et de rejoindre le gouvernement Di Rupo.

Outre à la présidence de son parti, Alexander De Croo devra aussi être remplacé au Sénat, où il a été élu en 2010.

Avec Belga

Nos partenaires