Alexander De Croo indigné par l'octroi de licences d'armes vers l'Arabie saoudite

18/10/17 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: De Standaard

Le ministre-président Willy Borsus (MR) a octroyé 25 licences d'armes vers l'Arabie saoudite pour un montant total de 1,8 milliard de dollars. Sa décision suscite la fureur du Vice-Premier ministre fédéral Alexander De Croo (Open VLD).

Alexander De Croo  indigné par l'octroi de licences d'armes vers l'Arabie saoudite

Willy Borsus et Alexander De Croo © BELGA

Si en tant que ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo n'a rien à dire sur les licences d'armes, cela ne l'empêche pas d'exprimer son indignation sur la décision de Borsus dans le quotidien De Standaard. "D'un point de vue humanitaire, c'est de la folie pure. Je suis très déçu. C'est vrai que c'est une matière régionale, mais il n'y a plus aucune cohérence. On investit des millions pour aider les victimes du conflit au Yémen. Et en même temps, nous livrons des armes qui les mettent en pièces. C'est une emplâtre sur une jambe de bois."

Alexander De Croo, ainsi que le Vice-Premier ministre Didier Reynders (MR) se sont déjà prononcés en faveur d'un embargo sur la vente d'armes à l'Arabie saoudite. Les partis de la majorité, dont le MR, ont également voté une résolution dans ce sens au parlement fédéral.

Si, comme l'explique De Standaard, le gouvernement flamand fait obstacle à toutes les livraisons vers les pays impliqués dans le conflit au Yémen, en Wallonie où l'industrie d'armement emploie près de 8000 personnes le sujet est plus sensible. Interrogé sur FN Herstal, détenu à 100% par la Région wallonne, Alexander De Croo répond catégoriquement. "Un état doit-il être propriétaire à 100% d'une usine qui fabrique des armes ? La réponse est clairement non", estime De Croo.

Nos partenaires