Alerte jaune à la Côte où rafales de vent et marées hautes sont attendues

11/01/17 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Belga

Des rafales de vent pouvant aller jusqu'à 8 beaufort en pleine mer et des marées hautes sont attendues ces deux prochaines nuits au littoral. La Côte ainsi que les communes de Flandre orientale et d'Anvers ont été classées en état d'alerte jaune par l'Institut royal météorologique, qui indique que la combinaison de vents et de marées peut entraîner des niveaux d'eau très élevés.

Alerte jaune à la Côte où rafales de vent et marées hautes sont attendues

© BELGA

Plusieurs communes prennent donc des mesures préventives afin d'éviter les dégâts. Jeudi, il sera déterminé si un plan d'urgence au niveau provincial sera mis en place.

L'IRM avertit mercredi que des marées importantes sont prévues cette nuit. "Des estacades peuvent être inondées, surtout en combinaison avec des vagues élevées. La promenade sur les estacades, sur les quais et sur les digues n'est donc pas sans danger".

L'Agence des Services Maritimes et Côtiers s'attend quant à elle à ce que le niveau de l'eau soit, vendredi aux alentours de 14h, quelque 15 cm plus haut que lors de la tempête de Saint-Nicolas en 2013. Il y a un risque d'inondations, des vagues jusqu'à 4 mètres de hauteur pourraient en effet se produire. "Une évacuation préventive de Bredene, comme en 2013, n'est toutefois pas à l'ordre du jour".

Face à ces prévisions météorologiques, de nombreuses communes prennent leurs dispositions et plusieurs événements ont été annulés. C'est le cas notamment à Bredene, où le plongeon du Nouvel An a été reporté à une date ultérieure.

À Middelkerke, les plages ainsi que la digue proche du casino seront fermées au public. "La commune de Middelkerke conseille aux personnes devant passer par la digue ce soir ou les prochains jours d'être prudentes. Il est également demandé aux habitants d'accrocher ou de rentrer tout ce qui traîne autour de leur habitation et qui pourrait provoquer des dégâts."

Des mesures préventives sont également prises dans d'autres communes côtières, à l'instar d'Ostende.

La ville d'Anvers est également concernée par l'avertissement. Les voitures garées près des quais du port doivent être évacuées.

Au niveau de la province de Flandre occidentale, les préparatifs en vue de la tempête sont en cours depuis deux jours, a fait savoir le gouverneur Carl Decaluwé. Ainsi, des murs anti-tempête sont installés et la pratique du kite et des sports à voile a été interdite durant la journée de vendredi.

"La tempête de Saint-Nicolas en 2013 était la pire depuis 40 ans. Ici, elle pourrait être la plus grave depuis 80 ans. Ce n'est pas rien", a averti M. Decaluwé. Le gouverneur décidera de la mise en place d'un plan d'urgence au niveau provincial jeudi, après consultation avec l'IRM et l'Agence des services maritimes et côtiers.

Nos partenaires