Alerte anthrax à la commune de Saint-Josse : Les personnes en contact avec la lettre ont pu quitter l'hôpital

05/08/16 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Belga

(Belga) Les personnes ayant été en contact avec la lettre de menaces, contenant de la poudre blanche, adressée au bourgmestre de la commune de Saint-Josse Ten-Noode, Emir Kir, ont pu quitter l'hôpital où elle avaient été transférées, a indiqué le parquet de Bruxelles, vendredi après-midi. Elles ont été auditionnées par les services de police.

Alerte anthrax à la commune de Saint-Josse : Les personnes en contact avec la lettre ont pu quitter l'hôpital

Alerte anthrax à la commune de Saint-Josse : Les personnes en contact avec la lettre ont pu quitter l'hôpital © BELGA

Confirmant l'arrivée de cette lettre manuscrite de menaces, par courrier ordinaire à la maison communale de Saint-Josse, le parquet a précisé que la poudre blanche que celui-ci contenait était "analysée pour en déterminer la nature". Toujours selon le parquet, "les faits sont constitutifs de menaces écrites d'un attentat criminel, avec ordre ou sous conditions, une infraction punie d'une peine d'emprisonnement de 6 mois à 5 ans". L'enquête se poursuit afin d'identifier le(s) auteur(s). (Belga)

Nos partenaires