Alain Mathot refuse d'être entendu par les enquêteurs avant les élections

28/07/12 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Le Vif

Le député-bourgmestre de Seraing, Alain Mathot (PS), n'a pas répondu aux convocations des policiers, lundi et mardi derniers, dans le cadre de son inculpation pour corruption passive et blanchiment dans le dossier Intradel-Innova France, rapporte samedi La Meuse. Il a indiqué au juge d'instruction qu'il acceptait d'être auditionné sur ce dossier, mais seulement après les élections communales d'octobre 2012.

Alain Mathot refuse d'être entendu par les enquêteurs avant les élections

© Image Globe

Alain Mathot, qui réfute les accusations portées contre lui, a été inculpé par le juge d'instruction Philippe Richard pour corruption passive, trafic d'influence et blanchiment en novembre 2011, rappelle le quotidien.

Lundi et mardi derniers, deux matinées étaient consacrées à l'audition du député-bourgmestre, qui ne s'est pas présenté devant les enquêteurs. Les autorités judiciaires liégeoises ont été averties.

Alain Mathot a rédigé un courrier au juge d'instruction dans lequel il demande à être entendu après les élections communales. Le juge Philippe Richard étant en vacances, il n'a pas pu prendre connaissance de cette demande. Le bourgmestre a donc fait attendre pour rien les enquêteurs de la section économique et financière, qui ne pouvaient aller le chercher de force, faute de mandat d'amener signé par le juge Richard.

Depuis son inculpation, le bourgmestre sérésien ne bénéficie plus de l'immunité parlementaire.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires