Alain Destexhe n'est pas candidat à la présidence du MR

03/01/11 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

Le député de la Communauté française Alain Destexhe a annoncé dimanche qu'il ne sera pas candidat à la présidence du MR.

Alain Destexhe n'est pas candidat à la présidence du MR

© Belga

"Une multiplication des candidatures serait susceptible de brouiller les cartes, alors que les militants sont déjà confrontés à un choix entre deux personnalités éminentes du Mouvement Réformateur", estime-t-il.

Le député MR avait présenté mercredi un manifeste destiné à alimenter le débat d'idées pour la présidence. Il avait à cette occasion avoué être tenté par une candidature à la succession de Didier Reynders. Il faisait davantage part de ses hésitations au vu de sa situation personnelle et de considérations politiques.

Après avoir discuté de son manifeste "Alternative réformatrice" avec les deux candidats déclarés à la présidence du MR, Alain Destexhe a finalement décidé de ne pas présenter sa candidature.

"Tant Daniel Bacquelaine que Charles Michel m'ont en effet assuré qu'il existait un certain nombre de convergences, aussi bien sur les constats que sur les propositions, entre leur programme et ce

manifeste", assure-t-il.

Celui qui a souvent été présenté comme un électron libre au sein du MR avait déclaré que si l'un des candidats reprenait une partie de son programme, cela pourrait influencer sa décision. M. Destexhe estime toutefois que le débat d'idées doit continuer. Il se félicite d'avoir lancé le débat sur l'organisation d'un scrutin par correspondance.

Les candidatures à la présidence du MR doivent être rentrées avant le 4 janvier. Le nouveau président sera connu le 14 février, sauf suspension du processus dû à d'éventuelles élections législatives anticipées.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires