Airbus programme le départ du tandem de direction Enders/Brégier

14/12/17 à 23:34 - Mise à jour à 23:35

Source: Belga

(Belga) Le conseil d'administration d'Airbus a entériné jeudi le départ prochain de Fabrice Brégier, le numéro deux du groupe aéronautique, et le non renouvellement du mandat du président exécutif Tom Enders en 2019, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Interrogée par l'AFP, la société a refusé de confirmer ces informations, révélées par le site internet spécialisé Latribune.fr et corroborées par deux sources proches du dossier. Le conseil d'administration étant terminé, une communication devrait intervenir d'ici à l'ouverture des marchés vendredi matin. Selon Latribune.fr, Fabrice Brégier va partir en février et sera remplacé par Guillaume Faury, qui préside Airbus Helicopters. Mardi, plusieurs articles de presse ont évoqué le départ de l'Allemand Tom Enders et de son numéro deux français Fabrice Brégier, ce qui a alimenté l'inquiétude en interne quant à une possible déstabilisation du groupe visé par des enquêtes judiciaires. "Que l'on change de PDG, c'est une chose. Nous ce que l'on souhaite c'est que l'entreprise ne soit pas déstabilisée", déclarait à l'AFP Jean-Marc Escourrou, secrétaire syndical FO Airbus SAS, à Toulouse (sud-ouest), avant la réunion de jeudi. Airbus est sous le coup d'investigations du Parquet national financier (PNF) en France et du Serious fraud office (SFO) en Grande-Bretagne pour des irrégularités sur des transactions, pour des faits que cette entreprise avait elle-même dénoncés en 2016. Airbus est aussi la cible de deux autres enquêtes en Autriche et en Allemagne autour de la vente d'avions de combat Eurofighter à Vienne. En Autriche, Tom Enders figure parmi les personnes visées par l'enquête, mais de l'aveu du parquet général de Munich, la justice allemande dispose de "peu de preuves de corruption". La France et Allemagne, actionnaires du groupe à hauteur de 22% au total, ne sont pas directement représentées au conseil d'administration, mais rien ne peut se faire sans leur aval. Airbus est un géant qui emploie 134.000 personnes et contribue de manière significative au commerce extérieur de ces deux pays. (Belga)

Nos partenaires