Airbags Takata défectueux: deux décès en Malaisie, le bilan mondial atteint 13 morts

05/05/16 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Belga

(Belga) Deux personnes sont décédées en Malaisie après l'explosion d'airbags défectueux du fabricant nippon Takata, a annoncé mercredi le groupe automobile japonais Honda, ce qui porte le bilan à 13 morts dans le monde.

Airbags Takata défectueux: deux décès en Malaisie, le bilan mondial atteint 13 morts

Airbags Takata défectueux: deux décès en Malaisie, le bilan mondial atteint 13 morts © BELGA

Les deux décès en Malaisie sont survenus en avril dans l'Etat du Sabah, sur l'île de Bornéo, et en mai dans l'Etat du Kedah. "Honda a confirmé que le gonfleur de l'airbag avait éclaté dans deux accidents en avril et mai, respectivement en Malaisie", a précisé Honda Malaysia dans un communiqué. "Les deux accidents ont entraîné la mort tragique des conducteurs", a-t-il poursuivi, ajoutant que la cause officielle du décès dans les deux accidents impliquant des voitures Honda City devait encore être déterminée. De nombreux autres cas d'explosions intempestives de gonfleurs d'airbag Takata ont par ailleurs été recensés dans le monde. Des campagnes massives de rappels de véhicules ont été lancées à la suite de ces incidents. Takata et les constructeurs, pas plus que les autorités, n'ont élucidé la cause première des dysfonctionnements des gonfleurs de ces airbags, mais une combinaison de trois facteurs a été identifiée comme probablement responsable: un agent chimique incapable d'absorber l'humidité (un certain nitrate d'ammonium), des conditions climatiques extrêmes et une conception inadéquate. (Belga)

Nos partenaires