Aide belge au développement en baisse - "Davantage se concentrer sur les résultats et d'autres sources de financement"

13/04/16 à 19:49 - Mise à jour à 19:49

Source: Belga

(Belga) Il faut davantage se concentrer sur les résultats obtenus et ouvrir de nouvelles voies à des sources alternatives de financement, réagit mercredi le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, aux chiffres de l'OCDE faisant état d'un net recul de l'aide publique au développement fournie par la Belgique. Le gouvernement a par ailleurs dégagé cette année un montant record de 170 millions d'euros pour l'aide humanitaire d'urgence, ajoute-t-il.

Aide belge au développement en baisse - "Davantage se concentrer sur les résultats et d'autres sources de financement"

Aide belge au développement en baisse - "Davantage se concentrer sur les résultats et d'autres sources de financement" © BELGA

L'aide publique belge au développement a enregistré en 2015 une baisse de 7,8%, selon les chiffres de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques. Les budgets sont actuellement sous pression, mais les gouvernements doivent justement en profiter pour envisager autrement l'aide au développement, estime le ministre. "L'accent doit à cet égard être mis davantage sur l'obtention de résultats, plutôt que sur l'attribution de moyens uniquement." Par ailleurs, il convient de ne plus seulement se tourner vers les donneurs classiques comme le gouvernement, préconise-t-il. Parmi ces autres sources, "le secteur privé a un rôle prépondérant à jouer". Néanmoins, la majorité des pays en développement ayant difficilement accès aux investisseurs privés, la Belgique "plaide à l'échelle internationale pour que la moitié du budget de l'aide au développement soit investie dans ces pays", conclut M. De Croo. (Belga)

Nos partenaires