Aide à la jeunesse: 18.000 mineurs en danger

21/10/10 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

L'Aide à la jeunesse ne se limite pas à la prise en charge de mineurs délinquants. 87 pc des mineurs aidés en Wallonie et à Bruxelles sont des jeunes qualifiés de "en danger" et on en compterait 18.000 en Communauté française.

Aide à la jeunesse: 18.000 mineurs en danger

© Belga

Il s'agit de jeunes maltraités, en décrochage scolaire, d'adolescents en conflit avec leurs parents, de jeunes en fugue ou encore de mères adolescentes, explique La Dernière Heure. Parmi ces mineurs, un quart ont 5 ans ou moins. La moyenne d'âge est de 9 ans.

Selon un tout récent constat effectué sur l'aide à la jeunesse, il ressort que le nombre de jeunes en danger pris en charge par le secteur a augmenté de 15 pc entre 2002 et 2008 (de 15.600 jeunes en danger à 18.000). Le nombre de mesures prises à leur égard a également augmenté de 23 pc.

Pour accueillir ces mineurs en difficulté, l'Aide à la jeunesse dispose de 330 lieux résidentiels ou ambulatoires, tous complets à l'heure actuelle. Pour aider ces jeunes on doit dès lors recourir de plus en plus à des solutions d'urgence, telles qu'envoyer ces mineurs dans des internats scolaires. Ce type de recours a augmenté de 100 pc ces dernières années. Les renvois vers les pouponnières de l'ONE ont eux augmenté de 23 pc et ceux vers les services relevant du secteur des personnes handicapées de 40 pc.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires