Agir pour la paix critique l'argent européen donné à l'industrie de l'armement

10/11/16 à 14:55 - Mise à jour à 14:58

Source: Belga

(Belga) Agir pour la paix a mené jeudi une action de protestation à l'occasion de la conférence annuelle de l'Agence européenne de Défense (AED) à Bruxelles. L'association voulait exprimer son mécontentement face à la décision prise par l'Union européenne de subsidier la recherche à des fins militaires. L'action, qui a pris fin vers 14h00, consistait notamment en un sit-in destiné à entraver l'accès à la conférence.

"C'est désolant, une industrie qui tire ses profits de la guerre et qui, en plus, fait du lobbying pour obtenir des subsides de l'UE", dit Stephanie Demblon, porte-parole de l'organisation pacifiste belge Agir pour la Paix. "Une industrie qui a un chiffre d'affaire annuel de 100 milliards d'euros peut payer ses propres projets de recherche et développement (R&D)." Les activistes soulignent que jusqu'ici, les subsides à la recherche militaire étaient explicitement exclus des lignes budgétaires de l'UE. "L'Union européenne, en tant que projet de paix, ne fait pas honneur à son prix Nobel en modifiant radicalement sa ligne politique", souligne l'association. L'UE couve depuis un certain temps la relance de sa politique de défense. "Nous ne devons pas être naïfs. Le soft power ne suffit pas dans notre environnement de plus en plus dangereux", avait affirmé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker dans son discours sur l'état de l'Union. A la Commission, on insiste sur le fait que ne se trouve sur la table rien de plus qu'une proposition budgétaire pour réserver l'an prochain 25 millions d'euros pour le financement de recherche. "Cela ne signifie pas que l'on subsidie ou finance l'industrie de l'armement. Il s'agit de faciliter la coopération entre les Etats membres pour développer la capacité de défense commune nécessaire", a indiqué une porte-parole. Le Parlement européen et les Etats membres devront se prononcer dans les prochaines semaines sur le budget européen pour l'an prochain. (Belga)

Nos partenaires