Agents poignardés à Schaerbeek - Les noms trouvés chez Aboubaker Diop ne constituent pas des cibles (parquet fédéral)

10/10/16 à 19:42 - Mise à jour à 19:44

Source: Belga

(Belga) Des noms de policiers et de magistrats ont bien été trouvés chez Aboubaker Diop, le frère de l'homme qui a blessé mercredi dernier trois policiers à Schaerbeek, mais il ne s'agit très vraisemblablement pas d'une liste de cibles, a indiqué lundi le parquet fédéral. La chaîne de télévision RTL avait annoncé dimanche la découverte de cette liste.

Hicham Diop, le frère d'Aboubaker Diop, a agressé mercredi à Schaerbeek deux policiers à l'aide d'un couteau. Il a ensuite blessé l'officier de police qui l'a neutralisé. Lorsqu'il a été interrogé par la police judiciaire fédérale, Hicham Diop a émis des propos reliés au terrorisme. Le dossier a dès lors été fédéralisé et confié à un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme. Jeudi, l'homme a été inculpé de tentative d'assassinat dans un contexte terroriste et de participation aux activités d'un groupe terroriste. Lors de la perquisition de son domicile situé à Schaerbeek mercredi dernier, aucune arme ni explosif n'ont été découverts. Selon certaines sources, Hicham Diop, un ancien militaire, aurait été renversé par un véhicule de la police fédérale il y a quelques années. Le parquet fédéral n'a toutefois pas confirmé cette information. Son frère Aboubaker Diop, qui a un passé judiciaire, a également été privé de liberté et a été inculpé ce vendredi de participation aux activités d'un groupe terroriste. Des noms de magistrats et de policiers on été trouvés lors de la perquisition de son domicile. Selon le parquet fédéral, il ne s'agit pas de cibles mais les documents seront analysés. Des sources judiciaires précisent que ces noms se trouvaient sur plusieurs documents. Certaines des personnes mentionnées sont déjà pensionnées depuis des années. (Belga)

Nos partenaires