Afrique du Sud: au moins 36 décès liés à la listériose, selon le ministère de la Santé

05/12/17 à 22:28 - Mise à jour à 22:30

Source: Belga

(Belga) Trente-six personnes sont décédées de la listériose, une infection d'origine alimentaire, depuis le début de l'année en Afrique du Sud, a annoncé mardi le ministère de la Santé, précisant que la source des contaminations n'avait pas encore été déterminée.

"Entre le 1er janvier 2017 et le 29 novembre 2017, un total de 557 cas de listériose ont été confirmés", contre une soixantaine par an d'habitude, et "36 personnes en sont mortes", a indiqué le ministère. La listériose, maladie infectieuse due à la bactérie Listeria, se transmet le plus souvent à l'homme par l'intermédiaire des aliments. "Nous recherchons toujours la source de ces contaminations", a ajouté le ministère de la Santé, qui examine actuellement des échantillons de nourriture prélevés au domicile des malades. La majorité des personnes infectées ont été répertoriées dans la province du Gauteng (nord-est du pays), dont la capitale est Johannesburg. Parmi les 557 cas répertoriés, 37% sont des nouveaux-nés. Le ministère sud-africain a appelé la population à respecter des règles d'hygiène strictes: lavages des mains très réguliers, recours à l'eau potable pour les usages domestiques, rinçage des légumes et fruits, cuisson à feu vif des viandes, ... La listériose figure parmi les zoonoses - maladies transmises de l'animal à l'homme - les plus dangereuses. Elle provoque généralement de la fièvre, des vomissements et des diarrhées et se traite par antibiotiques. Les sujets sensibles, comme les personnes âgées, les nouveaux-nés, les femmes enceintes ou les patients au système immunitaire affaibli sont plus exposés aux complications, notamment méningites et septicémies. (Belga)

Nos partenaires