Afghanistan: premiers diplômés en études sur la condition féminine

05/11/17 à 13:54 - Mise à jour à 13:55

Source: Belga

(Belga) Une université afghane a fêté dimanche les premiers étudiants du pays à recevoir leur diplôme en études sur la condition féminine, une matière encore inédite dans ce pays très patriarcal.

L'université de Kaboul est la première à proposer ce cursus étudiant la condition des femmes, dans un pays où elle est encore très difficile. Théories féministes, statut des femmes dans les médias et la société civile et façons de résoudre les conflits figuraient au programme de ce cursus en deux ans, mené par le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) et financé par la Corée du Sud. De telles études auraient été impensables sous le régime des talibans (1996-2001) qui confinaient les femmes à la maison et leur interdisaient les études. Même si leur condition s'est améliorée après le renversement des talibans, les femmes afghanes restent des citoyennes de seconde classe. Parmi les 22 diplômés figurent sept hommes, dont Mujtaba Arefi. "C'est le début du changement", a-t-il déclaré à l'AFP alors qu'il attendait de recevoir son diplôme. "Avec ces programmes, nous pouvons comprendre la place des femmes dans notre société. Il y a une possibilité que nous arrivions un jour à une égalité des sexes comme en Occident." Une autre diplômée, Sajia Sediqqi, a dit espérer que ses camarades d'études utiliseraient ce qu'ils et elles ont appris pour améliorer la situation des femmes en Afghanistan. "Nous ne pouvons pas faire changer les choses en peu de temps mais avec notre éducation, nous pouvons aider à changer peu à peu la société et servir notre peuple, particulièrement les femmes", a-t-elle expliqué. (Belga)

Nos partenaires