Afghanistan: cinq soldats et un policier tués dans une frappe de l'armée

01/10/16 à 16:47 - Mise à jour à 16:49

Source: Belga

(Belga) Cinq soldats et un policier ont été tués par une frappe aérienne de l'armée afghane, dernier incident en date de "tirs amis" ayant fait des victimes dans le pays, a indiqué samedi un responsable afghan.

Les hélicoptères afghans "ont par erreur" lâché leurs bombes sur leurs propres forces qui avaient réclamé leur appui pour contrer un assaut des talibans dans la province de Farah (ouest) vendredi en fin de journée, a déclaré selon Dawlat Waziri, le porte-parole du ministère de la Défense. "En raison d'une mauvaise coordination, les hélicoptères ont lâché leurs bombes sur un barrage de forces afghanes tuant malheureusement cinq soldats et un officier de police", a-t-il déclaré. "Une enquête a été lancée", a-t-il assuré. Les forces américaines n'ont pas été impliquées dans cet incident qui survient après une série d'erreurs: quinze civils afghans ont été tués mercredi dans une frappe américaine contre des combattants de l'organisation Etat islamique (EI) dans le Nangarhar, dans l'est du pays. L'ONU a dénoncé cette attaque et réclamé une enquête. Le mois dernier, l'aviation américaine avait été aussi accusée d'avoir tué huit policiers dans la province centrale d'Uruzgan, lors d'une frappe visant officiellement des insurgés qui attaquaient un poste de police. (Belga)

Nos partenaires