Afghanistan: 70 villageois enlevés dans le sud, dont sept au moins exécutés

22/07/17 à 18:32 - Mise à jour à 18:34

Source: Belga

(Belga) Soixante-dix villageois afghans ont été enlevés vendredi dans leur village, le long de la principale autoroute du sud du pays, et au moins sept exécutés, a annoncé le chef de la police provinciale de Kandahar, qui a accusé les talibans.

Une trentaine de villageois ont été relâchés, mais au moins trente autres manquent à l'appel, a indiqué le général Abdul Raziq, puissant chef de la police provinciale. Il a précisé que la scène s'est produite le long de l'autoroute qui relie Kandahar, capitale de la province éponyme et principale ville du sud, à Tarin-Kot, capitale de la province d'Uruzgan, une zone troublée patrouillée par les insurgés. Ces derniers n'ont pas réagi à cette information et n'ont pas revendiqué l'opération. "Les talibans ont enlevé hier 70 villageois dans leurs maisons le long de l'autoroute entre Kandahar et Tarin-Kot" a déclaré le général Raziq. "Ils ont tué sept d'entre eux aujourd'hui, leurs corps ont été découverts par (d'autres) villageois ce matin". "Ils en ont relâché 30 mais en gardent toujours au moins 30 en otages", a ajouté le général, précisant qu'il s'agit de "civils pachtounes", la communauté à laquelle appartiennent généralement les talibans. Les raisons pour lesquelles ces villageois ont été visés sont inconnues, mais ce type d'opération cible en général les fonctionnaires du gouvernement de Kaboul et les forces de sécurité. C'est cependant la première fois que les talibans se rendent directement dans un village pour prendre des villageois en otages. D'ordinaire, ils interceptent les véhicules sur la route et vérifient la qualité des passagers, notamment s'ils sont liés au gouvernement. (Belga)

Nos partenaires