Affaire Younes : le père dépose un recours en appel, la mère aussi

15/11/10 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Le Vif

Mohamed Jratlou, le papa du petit Younes retrouvé mort le 10 novembre 2009, a fait appel de son maintien en détention préventive, a indiqué lundi son avocat, Xavier Magnée. La mère a fait pareil un peu plus tard dans la journée de lundi.

Affaire Younes : le père dépose un recours en appel, la mère aussi

© Belga

La chambre du conseil de Tournai avait confirmé vendredi 12 novembre le maintien en détention de Naïma et Mohamed Jratlou, les parents de Younes, et requalifié les faits de coups et blessures sans intention de donner la mort en meurtre.

"Mon client a fait appel de cette décision devant la chambre des mises en accusation de Mons", a déclaré Me Magnée, ajoutant qu'à son sens, la maman de Younes en avait fait autant. La décision de la chambre des mises en accusation est attendue dans les dix jours.

L'avocat a déjà prévenu que si son client n'était pas libéré, il se pourvoirait en cassation et, en cas d'échec, irait devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. Il se base pour ce faire sur l'arrêt Salduz, dans lequel la Cour européenne des droits de l'homme avait condamné la Turquie parce que l'inculpé n'avait pas eu le droit d'être assisté d'un défenseur. "Il y a eu vice de procédure le jour où mon client a été entendu par la juge d'instruction qui a lui signifié sa mise en détention. Il m'avait été ce jour-là refusé d'assister mon client", a conclu l'avocat.

L'avocate de la mère de Younes, Me Marie-Paule Dauchy, a confirmé, lundi, que sa cliente a, elle aussi, fait appel de la décision de la chambre du conseil de Tournai. La mère de Younes reste détenue à la prison de Mons et elle n'a pas encore été informée de la date de la comparution devant la chambre des mises en accusation, a indiqué le conseil de la maman de Younes à l'agence Belga.

La procureur du Roi de Tournai, Marie-Claude Maertens, n'a pas souhaité s'exprimer sur l'appel introduit par Naima et Mohammed Jratlou, les parents de Younes. Elle a cependant tenu à apporter des précisions sur le fond des propos qui lui avaient été attribués, vendredi, par l'agence Belga. La cause de la mort du petit Younes est bien la conséquence d'une asphyxie. La procureur a aussi tenu à rappeler que le décès du petit garçon n'était pas un accident de la route. Younes Jratlou, âgé de 4 ans, avait disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre 2009, au Bizet, Son corps avait été retrouvé le 10 novembre dans la Lys, à hauteur de l'écluse de Comines.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires