Affaire Younes : la mère libérée, le père toujours en prison

26/11/10 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Le Vif

La chambre des mises en accusation de Mons a décidé de libérer, vendredi midi, Naïma Zraidy, la maman de Younes, le garçon âgé de 4 ans retrouvé mort dans les eaux de la Lys (Comines) le 10 novembre 2009. La mère du garçonnet reste malgré tout inculpée de meurtre.

Affaire Younes : la mère libérée, le père toujours en prison

© Belga

Dans son arrêt, elle a confirmé le maintien en détention de Mohamed Jratlou, le père de l'enfant décédé. La chambre des mises en accusation a estimé qu'il y avait suffisamment d'éléments pour justifier la détention du prévenu.

La chambre du conseil avait refusé, la semaine dernière, la libération des parents en motivant son ordonnance par le critère de dangerosité des inculpés. Elle avait requalifié la prévention de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner en homicide volontaire.

Le couple était incarcéré depuis le 9 novembre dernier pour le meurtre de leur fils Younes, âgé de 4 ans, retrouvé mort dans les eaux de la Lys (Comines) le 10 novembre 2009. Dans son arrêt, la chambre des mises en accusation a estimé qu'il n y avait pas d'éléments sérieux à charge de Naïma Zraïdi. Elle reste, néanmoins, inculpée de meurtre.

"Madame Zraïdi ne sait rien de ce qui a pu se produire ce jour-là", a indiqué Me Marie-Paule Dauchy, conseil de la mère de Younes.

Me Xavier Magnée, qui défend les intérêts de Mohamed Jratlou, n'était pas présent à Mons au moment du prononcé de l'arrêt. L'avocat n'a donc pas souhaité réagir avant d'avoir pris connaissance du dossier.

Les parents qui restent inculpés de meurtre sont toujours susceptibles d'être renvoyés soit devant le tribunal correctionnel, soit devant une cour d'assises.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires