Affaire OWD - Une vingtaine de messages reçus au cabinet Magnette après son appel aux fonctionnaires

03/10/16 à 15:34 - Mise à jour à 15:37

Source: Belga

(Belga) Le cabinet du ministre-président wallon a reçu ces six derniers mois une vingtaine de messages, dans la foulée de l'appel lancé par Paul Magnette à la mi-mars aux fonctionnaires wallons, dans le cadre de l'affaire de l'Office wallon des déchets (OWD).

Ces messages concernent tant des dénonciations que des commentaires dignes du forum de discussion, a commenté M. Magnette, interrogé en commission du parlement wallon par les députés d'opposition Pierre-Yves Jeholet (MR) et Stéphane Hazée (Ecolo). Le cabinet y a répondu par un accusé de réception et une information sur la manière d'adresser les griefs au Service public de Wallonie (SPW). Le secrétariat général de ce dernier doit désormais faire le tri de ce qui relève de faits susceptibles d'une transmission au parquet ou de suites au sein de l'administration. Selon M. Magnette, il s'agit parfois de plaintes, parfois de simples commentaires de citoyens. Ces messages doivent être traités avec soin, certains relevant du règlement de comptes ou du conflit interpersonnel, a-t-il ajouté. Le 16 mars dernier, un mois après l'éclatement de l'affaire du comptable véreux de l'OWD, M. Magnette avait rappelé le devoir des fonctionnaires à informer la hiérarchie et les autorités judiciaires s'ils avaient des suspicions de malversations. "Que les fonctionnaires qui ont quelque chose à dire le disent, ils seront entendus, respectés et protégés par leur hiérarchie", avait-il ajouté. Le but de cet appel était de dissiper tout sentiment d'une forme d'omertà. M. Jeholet et Hazée ont reconnu que le chef du gouvernement ne pouvait dévoiler le contenu des messages en l'état, mais ils l'ont appelé à préciser le nombre de plaintes reçues par l'ensemble du gouvernement ainsi que leur suivi. "Le débat aura lieu", a assuré M. Magnette. Les deux députés ont annoncé le dépôt d'une motion. (Belga)

Nos partenaires