Affaire OWD - L'ex-comptable est sous mandat d'arrêt et invoque des difficultés financières

05/03/16 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

(Belga) René Tonneaux, l'ex-comptable de l'Office wallon des déchets (OWD) soupçonné d'avoir détourné plus de deux millions d'euros et interpellé vendredi à Knokke, a été placé sous mandat d'arrêt du chef de détournement d'argent par un fonctionnaire public et de blanchiment d'argent, des préventions passibles d'une peine de 5 à 10 ans de prison, a indiqué samedi en fin de matinée le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq. L'homme de 64 ans est en aveux.

Affaire OWD - L'ex-comptable est sous mandat d'arrêt et invoque des difficultés financières

Affaire OWD - L'ex-comptable est sous mandat d'arrêt et invoque des difficultés financières © BELGA

Il a été interrogé vendredi soir dans les bureaux de la police puis a comparu devant un juge d'instruction. "Il a expliqué que cela faisait un peu moins de dix ans qu'il détournait de l'argent. Au départ, il le faisait pour des difficultés financières parce qu'il avait un salaire insuffisant et n'arrivait pas à boucler ses fins de mois puis, comme cela lui semblait extrêmement simple, il a continué", a rapporté Vincent Macq. D'après le procureur, René Tonneaux dit qu'il a dépensé l'argent au fur et à mesure. L'argent était vraisemblablement dépensé dans des hôtels au Luxembourg, en Autriche, à Knokke...Cet élément doit être vérifié par les enquêteurs. Ils doivent notamment contrôler s'il reste de l'argent quelque part. Selon les explications de René Tonneaux, il était très simple de détourner de l'argent jusqu'en 2015, année où le système de gestion comptable a changé. "Ensuite, la prise de risques était plus importante mais il a continué malgré tout" jusqu'à ce que les détournements soient découverts, a ajouté le procureur. René Tonneaux a aussi dit qu'il avait appris tout récemment qu'il était recherché et que sa femme était en prison pour blanchiment. L'ancien comptable comparaîtra mardi devant la chambre du conseil qui se prononcera sur son maintien - plus que probable - en détention. (Belga)

Nos partenaires