Affaire Kubla: Antonio Gozzi, dirigeant du groupe Duferco, arrêté

17/03/15 à 06:15 - Mise à jour à 17:48

Source: Belga

Deux membres du groupe Duferco ont été arrêtés par le juge d'instruction Michel Claise dans le cadre de l'affaire Kubla pour des supposés faits de corruption en République démocratique du Congo, annonce l'entreprise lundi soir. Le parquet fédéral a confirmé que les intéressés avaient été placés sous mandat d'arrêt. En parallèle, la Wallonie ausculte les comptes des "années Kubla".

Affaire Kubla: Antonio Gozzi, dirigeant du groupe Duferco, arrêté

© Belga

"Le groupe Duferco apprend avec stupéfaction que Mr. Antonio Gozzi, dirigeant du groupe, ainsi que Mr. Massimo Croci ont été arrêtés à Bruxelles", indique-t-il dans un communiqué. L'entreprise dit déplorer cette privation de liberté "alors que Messieurs Gozzi et Croci sont spécialement venus d'Italie à Bruxelles pour répondre à l'invitation du juge d'instruction". "Cette manière de procéder ne peut s'analyser que comme un moyen de pression inadmissible", estime encore le groupe.

La Wallonie ausculte les comptes des "années Kubla"

Les dirigeants de la Sogepa, le bras financier de la Région wallonne, ont mandaté un cabinet de réviseurs d'entreprises pour examiner les comptes 2003 et 2004 de sa filiale FSIH (Foreign strategic investment holding) afin de savoir si cette dernière a versé des commissions occultes, pour 4 millions d'euros, à plusieurs bénéficiaires sur des comptes bancaires en Suisse à la fin septembre 2003, révèle mardi L'Echo. Les comptes officiels de la Sogepa et de sa filiale durant les deux exercices ont déjà fait l'objet d'une première analyse, qui n'a rien révélé. Par prudence, les dirigeants veulent approfondir les choses en passant au crible les comptes de 2003 et 2004, mais cette fois en mettant en concordance notamment tous les extraits bancaires afin de vérifier toutes les opérations. Les résultats de l'audit sont attendus pour fin mars au plus tard. C'est en 2003, durant le ministère de Serge Kubla, ex-ministre de tutelle de la Sogepa, que celle-ci a créé FSIH, dans le but d'injecter de l'argent frais dans les sociétés du groupe Duferco.

En savoir plus sur:

Nos partenaires