Affaire Gutman: "rien d'illégal" selon ses agents de sécurité

12/06/13 à 22:28 - Mise à jour à 22:28

Source: Le Vif

Les agents du service de sécurité de l'ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, Howard Gutman, l'ont vu quitter la nuit sa résidence sans avertir les agents. Ces derniers l'ont suivi mais n'ont toutefois jamais vu l'ambassadeur commettre des actes sexuels.

Affaire Gutman: "rien d'illégal" selon ses agents de sécurité

© Belga

Quand ils ont suivi Howard Gutman, ses agents de sécurité l'ont vu se rendre dans un parc connu pour abriter des "activités illégales", a indiqué une source proche de l'enquête à la chaîne CNN. Ils n'ont toutefois jamais vu l'ambassadeur commettre des actes sexuels.

L'ambassadeur a été accusé début de semaine dans la presse américaine d'avoir recours à des prostituées, parmi lesquelles des mineures. Il a de ce fait été rappelé à Washington, mais a nié avoir commis des faits répréhensibles dans le parc.

Howard Gutman a expliqué se disputer parfois avec son épouse et avoir alors besoin de prendre l'air, raison pour laquelle il s'est rendu dans ce parc qu'il apprécie. Il pourrait s'agir du parc de Bruxelles, situé au centre de la capitale, près de l'ambassade américaine, qui a la réputation d'être un lieu de rencontre la nuit pour les homosexuels.

Les accusations de visites rendues à des prostituées (mineures) se trouvent dans un mémo du service qui surveille le ministère américain des affaires étrangères. Ces accusations ont disparu du rapport définitif, ce qui pousse les médias américains à s'interroger sur une possible opération visant à étouffer l'affaire. Dans le brouillon du mémo on trouve déjà écrit qu'une partie de ces informations provient de ragots de bureaux.

Hillary Clinton, qui dirigeait les affaires étrangères américaine jusqu'en février dernier, a indiqué via son porte-parole ne pas être au courant de l'enquête mentionnée dans les rapports et mémos.

En savoir plus sur:

Nos partenaires