Affaire Galant: l'opposition réclame une réunion urgente à la Chambre

03/11/15 à 20:57 - Mise à jour à 21:52

Source: Belga

Ecolo-Groen demande mardi soir une réunion urgente de la conférence des présidents de la Chambre, après que de nouveaux éléments concernant la nomination du cabinet d'avocats Clifford Chance par le cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant sont parus dans la presse. "Le Premier ministre doit être entendu en urgence au Parlement", demande pour sa part le cdH.

Affaire Galant: l'opposition réclame une réunion urgente à la Chambre

Jacqueline Galant © Belga

"Au regard des nouvelles informations qui viennent de sortir (portant notamment sur le fait que les honoraires du cabinet d'avocat Clifford Chance courent dès le 29 octobre 2014) et du fait que celles-ci sont en contradiction flagrante avec les déclarations faites par la ministre Galant devant le parlement, nous vous demandons de bien vouloir réunir au plus vite une conférence des présidents afin d'envisager les suites parlementaires à donner sans délais au dossier. Nous nous permettons d'insister sur l'urgence et la gravité de la situation", ont écrit les députés Kristof Calvo et Jean-Marc Nollet dans un mail adressé au président de la Chambre Siegfried Bracke, que l'agence Belga a pu consulter.

"Le Premier ministre doit être entendu en urgence au Parlement", réclame pour sa part le cdH dans un communiqué. "La ministre Galant a toujours soutenu que son cabinet voulait faire un appel d'offres mais que son administration l'en avait dissuadée. On croyait avoir également acté que c'est le 7 novembre que la décision de travailler avec Clifford Chance avait été prise. A en croire la presse du jour, tout cela ne serait que réécriture de l'histoire", affirment les députés centristes Vanessa Matz et Georges Dallemagne.

De son côté, le PS, par la voix de la députée Karine Lalieux, réclame une réunion conjointe de la Commission Infrastructure et de la Commission Affaires générales de la Chambre et souhaite de cette manière également entendre le Premier ministre Charles Michel, a-t-il fait savoir à l'agence Belga.

Selon nos informations, formellement, il n'y a aucun contrat qui lie le cabinet de la Mobilité et le bureau d'avocats Clifford-Chance. Ce qui constitue une anomalie en soi. Ce cabinet d'avocats n'apparaît par ailleurs pas comme en pointe sur les matières aéronautiques dont il a la charge, selon les classements de référence.

Selon Le Soir, le cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a donné son feu vert le 7 novembre 2014 à la désignation du cabinet d'avocats Clifford Chance pour travailler sur le dossier des subsides aux compagnies aériennes. Mais une première facture date du 29 octobre.

Selon la RTBF, Jacqueline Galant n'aurait pas fait mention du bureau d'avocats Clifford Chance, dans une réponse à une question parlementaire écrite portant sur les missions de consultance externes commandées par le gouvernement.

Lire aussi: Affaire Galant: le contrat qui n'existe pas

En savoir plus sur:

Nos partenaires