Affaire Courtois : la Coupe du monde également visée

03/10/12 à 08:04 - Mise à jour à 08:04

Source: Le Vif

Le parquet de Bruxelles a confirmé mardi que l'information judiciaire ouverte sur les activités d'Alain Courtois couvrait également la candidature belge à l'organisation de la Coupe du monde 2018, rapportent ce mercredi La Libre Belgique et De Morgen.

Affaire Courtois : la Coupe du monde également visée

© BELGA

L'asbl Beltomundial, instrument de pilotage d'une candidature incarnée par Alain Courtois, avait été créée en 2007 et concentrait un ensemble de subsides provenant de tous les niveaux de pouvoir du pays.

L'asbl a ainsi notamment perçu 1,2 million d'euros du gouvernement fédéral, 600.000 euros de la Communauté flamande et 600.000 euros de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie Bruxelles, explique La Libre Belgique. A cela s'ajoutent 150.000 euros apportés par la Région bruxelloise et 15.000 euros par la Communauté germanophone. Des sponsors privés, des interventions de Bpost et de la Loterie nationale complétaient une enveloppe avoisinant les 10 millions d'euros.

Au printemps dernier, il était apparu que Lielens, société actionnaire de la SA d'Alain Courtois E2M, avait assuré la communication de la candidature belgo-hollandaise à l'organisation de la Coupe du monde. La candidature n'a pas abouti mais pourrait donner lieu à un conflit d'intérêts, souligne encore La Libre Belgique.

Par ailleurs, le FDF entend bien porter le dossier au niveau fédéral. Olivier Maingain, président du parti et député fédéral, a confirmé que des questions seront posées à la rentrée parlementaire de la Chambre afin d'obtenir des informations sur "les conditions de subsidiation de l'asbl".

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires