Adoption d'un nouveau règlement de police régissant la prostitution à St-Josse

31/05/16 à 00:22 - Mise à jour à 00:22

Source: Belga

(Belga) Le conseil communal de Saint-Josse-ten-Noode a adopté, lundi soir, un nouveau règlement de police régissant la prostitution sur son territoire, après le retrait de celui contesté par le Conseil d'Etat.

Le bourgmestre Emir Kir (PS) s'est conformé à l'arrêt du Conseil d'Etat, en retirant notamment les limitations des horaires d'ouverture des carrées et la délivrance d'un certificat de conformité. "Nous continuerons dans notre volonté d'améliorer le cadre de vie", a assuré Emir Kir. "Cela ne veut pas dire que la commune baisse les bras". Il souhaite notamment poursuivre la lutte contre la traite humaine et la rénovation urbaine du quartier, pour laquelle une aide régionale a été demandée. Le débat a été long. Les critiques ont porté sur la faiblesse du contenu en comparaison du règlement de 2011 pris conjointement avec Schaerbeek, qui limitait notamment le nombre de prostituées par carrée. Seuls le conseiller communal indépendant Thierry Balsat et les deux représentants MR se sont abstenus. Le groupe libéral justifie sa retenue par son regret que le règlement n'a pas été pris en concertation avec les communes adjacentes de Bruxelles-Ville et de Schaerbeek et par ses craintes concernant de nouveaux recours. Il cible l'article 2 qui référence les carrées hors desquels la prostitution est interdite et l'article 4 qui autorise à titre exceptionnel la commune à ordonner la fermeture temporaire en cas d'activité ou d'événement. Deux amendements proposés à l'initiative du conseiller communal Ahmed Mouhssin (Ecolo) ont été adoptés. Ils stipulent qu'une charte de bonne conduite sera élaborée par la commune en concertation avec les acteurs de terrain et que la prostitution sera interdite à compter du 1er janvier 2019 dans la rue de la Rivière, qui est "un axe piétonnier structurant" selon l'étude réalisée à la demande de la commune. S'il soutient ce dernier objectif, le groupe MR s'est encore abstenu, craignant un nouveau recours relatif à son inscription dans un règlement de police. (Belga)

Nos partenaires