Actions des services publics - La grève dans les écoles de Mons-Borinage irrite des parents pris au dépourvu

07/06/16 à 09:18 - Mise à jour à 09:18

Source: Belga

(Belga) La grève qui touche les écoles du réseau officiel de la région de Mons-Borinage a commencé mardi matin comme l'avait annoncé lundi la section régionale de la CGSP Enseignement. Le mouvement est bien suivi et suscite certaines tensions avec des parents qui n'étaient pas au courant de l'action, a indiqué mardi matin le syndicat.

Une grève de deux jours touche, ces mardi et mercredi, l'ensemble des écoles du réseau officiel dans la région de Mons-Borinage. Le mouvement, lancé par la CGSP Enseignement Mons-Borinage après une consultation de ses affiliés, concerne quelque 150 implantations scolaires du primaire, secondaire et supérieur sans toutefois perturber les examens de terminale en secondaires, dans le supérieur ainsi que les épreuves impliquant des jurys externes. "Le mouvement est très bien suivi", selon Marc Menu, secrétaire régional de la CGSP Enseignement. "Nous regrettons toutefois des tensions dans certaines écoles où les directions ont tenu un double discours et n'ont pas prévenu les parents qui se sont donc présentés ce matin avec leurs enfants sans être en connaissance de cause." Des garderies sont prévues dans toutes les écoles. L'action de protestation est dirigée contre les mesures du gouvernement fédéral dont le saut d'index, la flexibilité du temps de travail, le recul de l'âge de la pension et la diminution des aménagements de fin de carrière. La CGSP Enseignement Mons-Borinage dit vouloir défendre le modèle social "à la Belge", basé sur la concertation. Le bilan des deux jours de grève et l'organisation d'éventuelles nouvelles actions seront discutés mercredi en fin de journée. (Belga)

Nos partenaires