Action "Not In My Name": "Le citoyen n'est pas du tout informé des politiques répressives que mène notre gouvernement"

07/11/17 à 11:28 - Mise à jour à 11:36

Durant la nuit de lundi à mardi, 300 activistes ont détourné des milliers d'espaces publicitaires pour y coller des affiches dénonçant la politique migratoire du gouvernement fédéral. Johan, un des participants et membres de la plate-forme qui vient en aide aux sans-papiers, à l'initiative de l'action, estime que "le gouvernement use de moyens répressifs et autoritaires, qui bafouent les droits fondamentaux des personnes".

Pourquoi avoir décidé de mener ce genre d'actions ?

Ce qu'on avait envie de faire, c'était de sensibiliser le grand public et de l'informer sur la réalité des politiques migratoires menées par le gouvernement Michel. On voulait aussi proposer des pistes d'actions aux citoyens pour pouvoir se mobiliser. Le but était également d'interpeller le monde politique et lui exprimer qu'on ne souhaite pas qu'il mène cette politique en notre nom, d'où le nom de l'action "Not In My Name". On refuse d'être associé à cette politique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires