Action des TEC à Namur où 38% des services sont assurés

02/06/16 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Belga

(Belga) Une action des conducteurs des TEC affiliés au syndicat CGSP a eu lieu jeudi matin dans les rues de Namur et Jambes. Une centaine de manifestants y ont participé. En province de Namur, seuls 38% des services sont assurés.

Action des TEC à Namur où 38% des services sont assurés

Action des TEC à Namur où 38% des services sont assurés © BELGA

Les manifestants s'étaient rassemblés à 10h00 à la gare des bus. Accompagnés par quelques gardiens de prison venus les soutenir, ils sont partis du square Léopold et ont notamment emprunté la rue Dewez, la rue Général Michel et le pont des Ardennes pour rejoindre l'avenue Gouverneur Bovesse à Jambes, où se trouve le siège de la Société régionale wallonne du transport (SRWT). Une délégation a été reçue par le patronat et le rassemblement s'est disloqué peu avant midi. Selon un commissaire de la police de Namur, aucun incident ni aucun embarras de circulation majeur n'ont été déplorés. Concernant la circulation des bus, 38% des services sont assurés en province de Namur et 82% le sont en province de Luxembourg, d'après Nora Sli, porte-parole des TEC Namur-Luxembourg. Des piquets de grève ont été placés jeudi au dépôt de Malonne-Bauce, le plus important du namurois. Les utilisateurs des bus TEC peuvent se renseigner sur les lignes en service sur www.infotec.be mais Nora Sli précise qu'il est difficile de donner des informations précises car les piquets de grève sont volants et les blocages évoluent donc en cours de journée. Des perturbations sont attendues vendredi également. La porte-parole ajoute que les voyageurs pourront réclamer un remboursement partiel de leur abonnement mensuel ou annuel au vu des jours de grève consécutifs qu'ils ont subis. Leur dédommagement sera calculé au prorata des jours de grève. Il est actuellement impossible de réclamer auprès de la Maison du TEC à Namur qui est fermée en raison de piquets de grève, mais les navetteurs ont jusqu'à deux mois pour le faire. (Belga)

Nos partenaires