Action antiterroriste à Verviers: Qui sont les suspects arrêtés?

22/01/15 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: De Morgen

Ce mercredi, trois suspects arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la cellule terroriste de Verviers ont comparu devant la chambre du conseil de Bruxelles. Leur comparution permet de lever le voile sur leur identité et de dresser leur portrait.

Action antiterroriste à Verviers: Qui sont les suspects arrêtés?

© BELGA

Selon une information relayée par les quotidiens De Morgen et De Standaard, les deux djihadistes revenus de Syrie abattus le 15 janvier à Verviers s'appelaient Soufiane A. (26 ans) et Khalid B. (23 ans). De nationalité respectivement belgo-marocaine et belge, les deux hommes habitaient tous deux à Molenbeek. "Il y avait de très bonnes raisons, dans l'intérêt absolu de l'enquête, de ne pas confirmer plus tôt l'identité de tous les suspects" explique Eric Van der Sypt, le porte-parole du parquet fédéral au journal De Morgen.

Abdelhamid Abaaoud, djihadiste Molenbeekois et cerveau présumé de l'attentat projeté contre des policiers belges se trouverait en Grèce, où il n'a toujours pas été arrêté. Selon De Morgen, il y a deux mois, Abaaoud a mis sa propre mort en scène sur les réseaux sociaux.

Pour l'instant, cinq suspects sont emprisonnés en Belgique.

Marouan El Bali

Âgé de 25 ans, le Molenbeekois a survécu à l'attaque de la police à Verviers. Interrogés par De Morgen, ses avocats Didier De Quévy et Abdelhadi Amrani répètent que leur client n'a rien à voir avec l'attentat planifié : "Il était au mauvais moment au mauvais endroit". Les avocats demandent une reconstruction des conversations téléphoniques placées sur écoute, ainsi que la vidéo de la fusillade. El Bali prétend en effet que la police a ouvert le feu avant que ses deux amis ne prennent leurs kalachnikovs.

Mohamed Hamja Arshad Mamood Hajni

Ancien employé de la STIB, Hajni a été arrêté à Laeken jeudi dernier. Depuis, il conserve le silence face à la police et à la juge d'instruction. "Il est très étonné d'être cité dans ce dossier. On lui reproche d'avoir fourni certaines choses aux suspects, ce qu'il dément" explique son avocat Thomas Descamps au Morgen.

Billel H.

Arrêté jeudi dernier à Molenbeek, Billel H. est suspecté d'avoir "fourni une aide logistique" au commando de Verviers. Tout comme Hajni, il a invoqué son droit au silence.

Abdelmounaim Haddad

Soupçonné d'avoir pris la fuite en Espagne, Haddad était en fait chez lui à Molenbeek avec un bracelet électronique. La prison de Forest n'avait pas signalé la libération sous contrôle du suspect qui s'est finalement présenté lui-même à la police.

En avril dernier, Haddad aurait pris la route du territoire occupé par l'État islamique en Syrie en compagnie de Soufiane A. et Khalid B, les deux suspects abattus jeudi, mais aurait été arrêté à Istanbul d'où il a été extradé vers la Belgique.

Le cinquième suspect

Enfermé depuis quelque temps dans une prison belge, le cinquième suspect aurait fait office d'intermédiaire entre Abaaoud et les hommes de Verviers. Déjà en prison, il n'est pas obligé de comparaître devant la chambre du conseil. Aussi, le parquet fédéral n'a-t-il pas dévoilé son identité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires