"Accumulation d'indices" sur un lien entre virus Zika et microcéphalies

19/02/16 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Belga

(Belga) L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi qu'il faudrait probablement des mois avant de dire avec certitude que le virus Zika provoque des microcéphalies chez les nouveaux-nés, mais que les preuves s'accumulaient.

"Accumulation d'indices" sur un lien entre virus Zika et microcéphalies

"Accumulation d'indices" sur un lien entre virus Zika et microcéphalies © BELGA

"Il y a aujourd'hui une accumulation croissante d'indices en faveur de ce lien", a dit à la presse Bruce Aylward, directeur général adjoint de l'OMS. Le virus Zika, transmis par le moustique tigre, est suspecté de provoquer de graves troubles neurologiques tels que la microcéphalie (réduction du périmètre crânien, néfaste au développement intellectuel) chez les nouveaux-nés et le syndrome de Guillain-Barré, maladie neurologique qui peut entraîner une paralysie irréversible ou la mort. En attendant, "le virus est considéré comme coupable jusqu'à ce qu'on prouve son innocence", a dit le numéro deux de l'OMS. Le moustique a déjà transmis le Zika dans au moins 36 pays, dont 28 en Amérique du Nord et du Sud, et M. Aylward a indiqué que le virus était en train de se propager à six autres pays, sans fournir de précisions. (Belga)

Nos partenaires