Accords de libre-échange transatlantiques - Les ministres européens des Affaires étrangères se penchent sur le CETA

23/09/16 à 11:51 - Mise à jour à 11:55

Source: Belga

(Belga) Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne sont réunis vendredi à Bratislava dans le cadre d'un conseil informel sur le commerce. Une large partie des discussions seront consacrées au traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA), que la Commission voudrait voir conclu et signé par les 28 Etats membres fin octobre, mais qui suscite encore des inquiétudes dans plusieurs pays.

"Les ministres qui ont des inquiétudes vont pouvoir nous en faire part lors de ce conseil afin que nous puissions rapidement travailler à une déclaration pour les dissiper", a indiqué la commissaire au Commerce, Cecilia Malmstrom en arrivant à cette réunion. Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est également exprimé vendredi en faveur d'une déclaration de la Commission, éventuellement avec les autorités canadiennes, pour préciser l'interprétation du texte. A l'heure actuelle, le gouvernement wallon refuse d'accorder les pleins pouvoirs au Fédéral pour signer le CETA. Il a toutefois indiqué qu'il était prêt à réexaminer ce traité une fois qu'il aura fait l'objet d'une déclaration interprétative. Au-delà de la Belgique, des oppositions persistent dans plusieurs capitales européennes. La Slovénie, la Hongrie, l'Autriche, la Roumanie et la Bulgarie émettent en effet des réserves sur certains points. (Belga)

Nos partenaires