Accord "imminent" entre PS, MR et cdH sur la consultation populaire en Wallonie

25/02/16 à 22:38 - Mise à jour à 22:38

Source: Belga

(Belga) Une réunion du groupe de travail du parlement wallon sur l'instauration de la consultation populaire au niveau régional a permis jeudi d'engranger des avancées entre le PS, le MR et le cdH, présageant un "accord imminent" entre ces trois partis, a-t-on appris à bonne source.

Le texte nécessite une majorité des deux tiers. "Une majorité qualifiée va se dégager, on confirmera un accord dans très peu de temps", a indiqué un des participants au groupe de travail, précisant une information évoquée par lalibre.be. Deux questions épineuses sont en passe d'être résolues: celle du seuil de signatures nécessaires pour initier une consultation populaire (on partirait sur un double seuil: au moins 2% d'une majorité des circonscriptions wallonnes, dont la somme devrait dépasser le seuil des 60.000 citoyens), et celle de l'initiative qui serait soit populaire soit parlementaire (une majorité simple des 75 députés). Chez Ecolo, également associé au groupe de travail de même que le député indépendant, on reconnaît plusieurs convergences, mais quatre points résistent encore: les seuils sont trop élevés (notamment pour les partis d'opposition), la possibilité de tenir une consultation populaire avant ratification d'un traité international n'est pas tranchée, des questions restent en suspens sur la vérification des compétences et la formulation des questions soumises à la consultation, de même que sur des verrous pour empêcher les multinationales d'influer sur le processus (contrôle des dépenses). La Wallonie pourrait être la première Région du pays à instaurer une consultation populaire à son échelle, comme le permet désormais la 6e réforme de l'Etat. Le sujet, initialement présenté comme consensuel, a toutefois généré des crispations ces derniers mois au sein de la commission spéciale Renouveau démocratique. (Belga)

Nos partenaires