Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse : Un député N-VA lance de graves accusations

08/06/16 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Belga

(Belga) Le député de la N-VA Wouter Raskin a indiqué mercredi en commission de l'Infrastructure de la Chambre que le système de freinage automatique TBL1+ aurait dû être installé sur le poste de signalement de Hermalle-sur-Huy, sur la ligne 125 où a eu lieu dimanche soir un accident mortel de trains à Saint-Georges-sur-Meuse. Une entreprise de Flandre orientale, qui obtient de Tuc Rail (filiale d'Infrabel) tous les marchés en région liégeoise même si elle n'est pas toujours la moins chère, l'avait emporté en 2014, a-t-il précisé.

"Ce dossier pue", a commenté Wouter Raskin, au grand étonnement de ses collègues et du ministre de la Mobilité François Bellot. "C'est une question dont je n'ai jamais entendu parler. Est-ce que cela a pu influer sur la bonne exécution? Le questionnement est là", a indiqué le ministre. (Belga)

Nos partenaires