Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse - Le centre d'hébergement et le centre de crise ont fermé

06/06/16 à 08:49 - Mise à jour à 08:49

Source: Belga

(Belga) Le centre de crise mis en place à Amay à la suite de l'accident ferroviaire survenu dimanche soir dans la région de Liège a fermé ses portes, a indiqué à Belga le bourgmestre de Saint-Georges-sur-Meuse, Francis Dejon. Le centre d'hébergement, mis en place pour les victimes et leurs proches, est également fermé.

Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse - Le centre d'hébergement et le centre de crise ont fermé

Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse - Le centre d'hébergement et le centre de crise ont fermé © BELGA

En fin de nuit, le centre de crise, établi conjointement avec Infrabel, la SNCB, les services de secours et les autorités communales, a été fermé, "tout ce qui pouvait être fait ayant été fait", précise Francis Dejon. Un centre d'hébergement avait été mis en place dans l'école de l'abbaye de Flône pour les victimes et leurs proches. Il a également pu fermer ses portes. "Toutes les personnes impactées ont été prises en charge. Les blessés ont été emmenés à l'hôpital, les autres victimes ont pu retourner dans leurs familles". L'accident n'aura donc aucun impact sur l'organisation des cours dans l'école, "je crois même qu'il n'y avait pas cours aujourd'hui/lundi". Trois personnes ont perdu la vie dans la collision d'un train de voyageurs avec un train de marchandises. "Les dépouilles peuvent être emmenées dans des centres funéraires mais je pense qu'elles seront d'abord amenées à l'institut médico-légal de Liège afin de confirmer leur identification". Le bourgmestre n'a pas plus d'informations sur le bilan humain, arrêté à trois personnes décédées et neuf blessés. Les circonstances de l'accident ne sont pas encore connues. Une enquête judiciaire a été ouverte. (Belga)

Nos partenaires